Vie de la SCOP

Chapitre 44, point d’étape

Chapitre 44 Point Etape

L’équipe du jour : Robert, Jannick, Jérémy, Jean-François, Coralie, Vincent G

Après la ronde des humeurs habituelle, chez dYnalec, ce chapitre sera consacré au diverlogue du jour retenu par l’équipe : Point d’étape sur la vie chez DYNALEC depuis le départ de Fabrice et Sophie, et les nouvelles missions et organisations de chacun. Afin de vos rafraîchir la mémoire, précisions que Fabrice et Sophie ont pris un congé sans solde afin de partir en voyage pendant 1 an. Pendant leur absence, leurs missions ont été réparties dans l’équipe. Jannick Jannick assume désormais une partie des missions de direction générale et Coralie a repris une partie des missions administratives et comptables. Une autre partie étant désormais traitée par un cabinet d’expertise comptable.

Chapitre 44 Point Etape

Ronde des humeurs

Jannick : ça va, pas de stress ni de soucis l’exercice se termine, on est bien au niveau du bilan pourvu que ça dure

Jeremy : ça va aussi, pas de stress en perspective

Jean-François : ça va un peu mal au dos, à surveiller attention aux postions

Coralie : ça va un peu de stress avec le bilan, mais ça va vite redescendre

Vincent : pas de souci particulier, un déplacement cette semaine ça fait du bien, ça change de la routine,

Anouk tout va bien

Robert : tout va bien, je rentre de vacances ou j’ai beaucoup bricolé

Ce petit tour étant terminé, nous pouvons donc entrer dans le vif du sujet de ce nouveau chapitre à savoir donc : le point donc sur la nouvelle organisation chez dYnalec.

Robert : j’aimerai préciser que Jannick assure bien sa fonction (par interim).

Pour mémoire Jannick a pris les missions, de DG depuis le départ de Fabrice : suivi des comptes et équilibre des comptes avec Coralie, transferts bancaires, relations extérieures différentes AG.

Jannick : je me concentre sur dYnalec en interne pour le moment, la représentation extérieure est réduite, ça me prend un peu de temps. Je dois préciser que Coralie fait un super boulot, nous sommes vraiment en confiance.

Jeremy : on sent que c’est zen, la gestion se passe bien, on ressent moins de tension dans la partie administrative. C’est aussi probablement lié aux bons résultats de la boite.

Coralie : je ne suis pas débordée en ce moment, je suis même en avance. J’ai effectivement moins de travail car une partie a été externalisé auprès d’un cabinet d’expertise comptable. Je suis aussi moins sollicité par l’extérieur et les payes ont également été externalisées. Mais tout se passe bien, même si je me sens un peu isolée dans mon bureau. La discrétion liée à mon poste fait que je m’efface un peu, notamment aux points du matin. Mais je me sens bien ici.

Jannick :  il faut oser car ici tout le monde est au courant de tout, mais chez nous tout est ouvert, nous avons un fonctionnement atypique.

Jeremy : C’est important de le préciser, et ne surtout pas hésiter à aller vers les autres plus souvent.

Jean-François : on ne voit pas vraiment le changement à notre niveau. C’est normal, leurs

postes ont moins d’impact sur la production. Par contre, Il y a moins d’affaires à traiter en dernière minute liées à une mauvaise communication. On travaille donc dans des conditions plus sereines.

En effet, Odoo, a apporté une certaine rigueur qui fluidifie tout le process.

C’est un outil bien structuré il n’y a pas de débordement possible, cela a un impact sur toute la chaine, et apporte un réel gain de temps.

Vincent G : Depuis la mise en place de la nouvelle fiche de poste, l’ordonnancement est plus sécurisé. Même si la charge de travail est parfois plus importante, elle est mieux gérée,

la communication circule bien. Sur les points administratifs c’est facile d’aller voir Coralie même si parfois je stresse à la fin du mois. Je dois remplir un tableau sur Odoo, pour gérer, les encours et je n’ai pas les automatismes. Sinon, je suis zen, je m’impose de libérer du temps pour Kevin, sur lean.

Robert :  Nous avons vécu une période difficile il y a un an, ça nous a servi de leçon, nous avions beaucoup de retard. Il y avait notamment, le passage à Odoo. Ça a été compliqué mais nous avons appris de nos erreurs, ça nous sert aujourd’hui.

Jannick : il y a toujours une phase critique en juillet août. Nous avons l’habitude, toutefois, cette année nous avons une grosse commande pour un chantier naval, pour un nouveau bateau de croisière.  Il faudra qu’on anticipe après l’inventaire pour les achats, et commencer à former des intérimaires dès maintenant. Donc vigilance sur l’été, mais nous sommes sereins. Nous travaillons bien, sur une année complète on se met moins de pression.

Sur les vacances les binômes sont bien calés, même avec Gaëtan. Vincent G et Ronan vont reprendre une partie de ses missions, pendant l’été. Ils ont testé ça pendant une semaine, pendant l’absence de Gaëtan. Le passage à Odoo a été difficile notamment sur les achats, peu de personnes maîtrisant cette fonction sur Odoo. Mais il y a du monde a aidé donc c’est rassurant. Un vrai travail d’équipe.

Concernant les travaux Jannick propose de caler un CAD pour prendre les dernières décisions.

Pour conclure

3 mois se sont écoulés depuis la nouvelle organisation, liée au départ de Fabrice et Sophie. Tout le monde semble avoir trouvé son rythme de croisière. Les collabor’acteurs le reconnaissent, cette sérénité clairement affichée, est le résultat des groupes de travail menés pendant de long mois autour de sujets importants comme l’autonomie de la  cellule de production avec un ordonnancement sécurisé, ou encore la nouvelle politique salariale. En outre, la mise en place du CRM Odoo porte ses fruits et apporte de la rigueur à l’équipe et donc une meilleure gestion de l’activité. Tout cela contribue à une bonne activité économique, qui, il faut bien l’avouer, donne du baume au cœur aux collabor’acteurs et les motivent à aller encore plus loin !

Nous verrons dans les prochains épisodes comment notre petite communauté gère la période estivale… A suivre donc