Vie de la SCOP

Dynalec ambassadrice de l’ESS, pour recruter les talents de demain

(11) « tu connais l'ess » une vidéo découverte pour les jeunes youtube google chrome

Vous le savez désormais, Dynalec SCOP SA, comme son nom l’indique est une SCOP et à ce titre elle fait partie intégrante du monde de l’Economie Sociale et Solidaire. L’ESS regroupe différentes structures qui partagent une même mission : Leurs activités ne visent pas l’enrichissement personnel mais le partage et la solidarité pour une économie respectueuse de l’homme et de son environnement.
Alors si vous cherchez votre voie pour un premier travail ou une reconversion, sachez que le monde de l’ESS recrute et qu’il offre de belles perspectives à ceux qui veulent faire rimer vie professionnelle et quête de sens.
Pendant près de 3 ans, Dynalec a proposé un outil managérial interne audacieux : le Labo, un travail de co-création, laboratoire vivant, véritable outil managérial du XXIe siècle, où chacun, grâce à l’effet miroir d’un monde imaginaire, peut libérer ses talents et l’entreprise : un exemple inspirant pour montrer qu’en matière de management une autre voie est possible. Nous sommes donc heureux aujourd’hui de partager avec vous un autre Labo celui de l’ESS

Le Labo de l’ESS, kesako ?

Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif et une méthode ascendante, des axes structurants de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS), à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires. Ces dernières proposent une autre manière de produire, consommer, épargner, travailler, déci(11) « tu connais l'ess » une vidéo découverte pour les jeunes youtube google chromeder… et répondent aux besoins de transitions économiques, sociales et écologiques.

Le Labo a publié un article particulièrement intéressant pour découvrir l’ESS et tenter de faire naitre de nouvelles vocations. Nous vous invitons à découvrir cet article complet sur ce lien https://www.lelabo-ess.org/ess et notamment une petite vidéo spécialement dédiée aux 18/25 ans pour leur montrer qu’un autre monde de l’entreprise existe, un monde où l’argent est un moyen pour améliorer le quotidien et non le seul but à atteindre. Bref un monde dans lequel chacun peut trouver sa place pour faire vraiment bouger les choses. Voici ci-dessous un petit résumé de cet article à lire en entier de toute urgence.

L’Économie sociale et solidaire naît de la synthèse de deux concepts

L’économie sociale plonge ses racines dans le mouvement ouvrier du XIXème siècle et sa résistance à la logique productiviste de la révolution industrielle. L’économie solidaire rassemble les organisations dont l’objectif premier est l’utilité sociale. Elle naît dans les années 1970 pour répondre aux nouveaux besoins des populations, touchées notamment par le chômage et l’exclusion sociale.
Ces deux mouvements sont complémentaires, l’économie solidaire a revitalisé les valeurs défendues par l’économie sociale : une économie au service de l’homme et non au service du profit.

Les acteurs de l’ESS défendent des valeurs sociales et solidaires

Ils replacent ainsi l’économie dans son contexte, c’est-à-dire comme moyen au service de la société, non comme une fin en soi. Alors que les acteurs de l’économie financiarisée actuelle ont tendance à se focaliser sur les profits à court terme, ceux de l’Économie sociale et solidaire investissent dans des projets durables, à moyen et long terme. Les priorités des structures de l’ESS sont différentes de celles de l’économie financiarisée. Le modèle économique de l’ESS met l’accent sur la coopération et la solidarité et non sur la concurrence entre les individus.

Dans un monde globalisé, les acteurs de l’ESS rappellent l’importance de la localisation de l’activité économique intégrant les besoins de chaque territoire. Ce ne sont pas ces territoires qui doivent s’adapter au modèle économique dominant, mais bien l’économie qui doit prendre en compte leurs spécificités, afin de permettre un développement réellement tourné vers les habitants. De surcroît, ce choix d’une relocalisation économique donne naissance à un cercle vertueux, à plusieurs titres. Au niveau économique et social, les activités fortement territorialisées ont l’avantage d’offrir une importante ressource d’emplois non délocalisables.

L’Économie sociale et solidaire est aussi un secteur économique performant et innovant
L’ESS représente aujourd’hui :
• 10.5 % de l’emploi français
• 13.9 % de l’emploi privé
• 2.37 millions de salariés
• 221 325 établissements

Source : Panorama de l’économie sociale et solidaire en France – édition 2015
L’économie sociale et solidaire doit ses réussites à la multiplicité de ses acteurs et aux valeurs qu’ils défendent. Ils développent aujourd’hui de nombreux projets, dans des domaines très variés : consommation responsable, circuits courts, pôles territoriaux de coopération économique (PTCE), outils financiers responsables et solidaires, ainsi que dans le domaine du logement, de la santé.

Retrouvez l’article complet ici https://www.lelabo-ess.org/ess à lire et à partager