Dynalec, ingénierie électrotechnique

Une SCOP dirigée par des Collabor-Acteurs impliqués dans la vie de leur entreprise et dans la réussite de vos projets.

Dynalec c’est l’aventure d’une équipe, d’un collectif. Pour la reprise de l’entreprise en Société Coopérative et Participative, chacun a son rôle à jouer.
Notre projet pour l’entreprise
Une entreprise libérée et sans tabou

En 2012 l’entreprise a fait le choix de se transformer en SCOP, une Société Coopérative et Participative. Mais une SCOP SA, c’est-à-dire avec un Conseil d’Administration. Dynalec est un parfait exemple d’organisation démocratique où chaque Homme à 1 voix. Ici on parle d’intrapreneurariat, de co-décision, de durabilité, de confiance, de bienveillance, d’auto-gestion, d’intérêt collectif qui prime toujours sur l’individuel. Mais l’entreprise ne grandit pas seule, elle est ouverte sur le monde, bien en phase avec son écosystème.

En effet, Dynalec a besoin de l’énergie de toutes ses cellules vivantes pour la transcender, et devenir autre chose qu’un simple outil générateur de dividendes.

Face aux nouveaux paradigmes qui tendent à replacer l’Homme au cœur du processus, la vision de Dynalec est bien le vivant, et comment faire communier l’Homme, le Capital et l’Environnement.

Entreprise du 21e siècle, Dynalec veut faire valoir ses convictions, pour parvenir au centre des 3 sphères du développement durable et devenir une véritable actrice de la transition sociale et énergétique. Dynalec entend bien être aux côtés de ses co- citoyens pour porter leurs projets en lien avec la production d’énergie verte et réconcilier, ainsi, l’Homme, l’entreprise et l’environnement. « L’organisation où tous les salariés sont libres vaincra toujours les concurrents traditionnels » Isaac Getz

Nos valeurs communes fondamentales
Le convivialisme c’est l’art de vivre ensemble, qui valorise la relation et la coopération, qui permet de s’opposer en se respectant, en prenant soin des autres et de la nature.
Graph 1 Vmb
  • Le Développement Durable
  • La Démocratie
  • L’écoute et l’échange
  • Le respect et La solidarité
  • L’équité, La décence
  • Le sens des responsabilités et de l’engagement sociétal d’entrepreneur
  • La chasse aux gaspillages et aux superflus
  • L’efficience
  • La compétence et le professionnalisme

Dynalec en images

Découvrir DYNALEC

Des salariés entrepreneurs

Notre équipe

Fabrice

Une histoire d’Hommes, de sens, de lien
Fabrice est le PDG de Dynalec SCOP SA, la SCOP c’est son projet « je voulais que les hommes deviennent des intrapreneurs pour inscrire Dynalec dans la dynamique du changement, pour en faire  un exemple d’organisation performante et libérée au service de la transition. Nous pouvons déjà tous être très fier. La dynamique est en marche ».

Robert

L’amour de l’entreprise
Robert est l’un des fondateurs de Dynalec, il en parle toujours avec ses tripes. Robert a assisté à la mutation de l’entreprise et des Hommes « Je suis très fier de Dynalec aujourd’hui. Nous avons maintenu nos emplois, dans un modèle économique efficace et profondément humain, en y intégrant l’environnement ».

Gaëtan

Le Mac Gyver made in Dynalec
Gaëtan n’a pas son pareil pour trouver la bonne idée pour réparer et ranger chaque chose à sa place. « La mise en place de la SCOP m’a permis de réaliser mon rêve de devenir entrepreneur. Je suis fier d’être parton, et de voir où cela va nous emmener ».

Sophie

Pour un monde plus juste
Sophie est aussi à l’origine de la SCOP. Elle ne cesse de proposer des projets pour créer du lien, du sens. « Dans le modèle SCOP, nous fixons les objectifs tous ensemble, mon travail est donc concret pour mes collègues. Je suis en phase avec mes valeurs personnelles, c’est rare donc précieux ».
jannick

Jannick

Pour des challenges équitables
Jannick est dans l’entreprise depuis de nombreuses années. « J’ai vu l’évolution et j’ai vraiment le sentiment d’avoir grandi avec l’entreprise. Aujourd’hui j’ai 50 ans et j’assume parfaitement mon statut d’entrepreneur. Dans une SCOP tout est équitable j’aime cette notion de partage ».

Jérémy

Cultivons la différence
Jérémy est un battant « j’avais un peu peur d’être bridé par la SCOP. Mais c’est exactement l’inverse, Dynalec m’a réellement ouvert les yeux sur la puissance du collectif. Il est possible voire indispensable aujourd’hui de sortir des gouvernances traditionnelles pour redonner du sens à nos jobs ».

Stéphane

Carpe diem
Stéphane aime les petites entreprises pour leur convivialité, il a retrouvé cela chez Dynalec. « Nous sommes très liés avec une réelle proximité. Grâce au management horizontal, il n’y a pas de filtre, c’est un mode malin, respectueux de tous, mais fragile que nous devons tous protéger ».

Mathieu

La force tranquille
Mathieu est Doté d’un tempérament résolument positif, toujours prêt à aider les autres « Au début j’avais du mal à me sentir entrepreneur, mais la solidarité dans l’équipe m’a beaucoup aidé. Notre équipe est soudée et c’est rassurant d’être entrepreneur mais de ne pas être seul pour l’assumer ».

Vincent G

L’homme libre
Épris de liberté et de responsabilités, Vincent a trouvé sa place chez Dynalec. « J’aime la liberté dans l’organisation de mon travail et le fait de pouvoir parler sans tabous ni barrières. C’est une expérience riche dans laquelle j’ai envie de m’impliquer davantage en mettant mon expertise au service du collectif ».

Vincent H

Le Géotrouvetout globe-trotter
Vincent est connu pour toujours garder son calme. « Grâce à Dynalec, j’ai la chance d’installer nos produits à travers le monde, mais au-delà de la carte postale, je suis le garant de l’image de Dynalec. Je n’envisageait pas devenir un jour entrepreneur, aujourd’hui j’en suis très heureux ».

Ronan

La fierté d’être entrepreneur
Ronan a toujours mis sa rapidité et son agilité au service du collectif. « J’aime le dialogue qui existe ici, nous sommes une équipe très solidaire et polyvalente. C’est une véritable fierté à 29 ans et une chance de pouvoir s’impliquer dans la vie de l’entreprise et de continuer à progresser ».

Jean-François

Le breton pur beurre
Jean-François est le local de l’étape et s’il revendique son côté têtu, il met toujours ses taquineries au service de l’équipe « Je me sens très concerné, je suis arrivé comme intérimaire, et aujourd’hui, je suis entrepreneur. La reprise par l’équipe c’était vraiment une bonne chose».

Kévin

L’Humain d’abord
Kévin est le benjamin de l’équipe, ce qu’il aime chez Dynalec, c’est que l’humain passe avant tout le reste. « Ici je peux m’exprimer librement, l’organisation est équitable et nous avons la possibilité de toujours tout améliorer. Tout cela est très moderne et ça me va plutôt bien ».